Spring visit to the beehives.

Hier, nous avons fait la visite de printemps au rucher. En principe pour des ruches Warré, elle est très simple, il n’y a pratiquement rien à faire.
Nous avons d’abord enlevé les sangles qui les maintenaient, et qui ont été fort utiles lors des nombreuses tempêtes que nous avons essuyées cet hiver.

P1060483

On enlève la hausse qui contenait le sucre et la plaque d’isolant.
Puis nous avons enlevé les poches de candy ( pâte de sucre)

P1060487Les abeilles ont consommé la totalité du sucre et ont même commencé à bâtir dans la poche vide !
Il faut remettre le bouchon sur le couvre-cadre.

P1060484

La colonie de la première ruche semble faible. Nous ne rajouterons pas de hausse  par dessous, dans la technique Warré, les hausses s’ajoutent par dessous.
Par contre, Michel la prépare pour la 2ème ruche dont la colonie est plus forte

P1060486Pour la 3ème ruche nous avons eu une surprise et nous n’y étions pas préparés du tout.
La poche ne contenait plus de sucre mais une grande quantité d’abeilles et pas mal de rayons de cire construits et contenant du miel. Michel a installé une plaque près de l’entrée de la ruche et a entrepris d’ouvrir le sac dessus pour permettre aux abeilles de rentrer à la ruche. Elles ne l’ont pas fait, il a fallu trouver une autre solution, que l’on aurait sans doute dû adopter depuis le début, nous avons ajouté une hausse en dessous et avons fait glisser les abeilles dedans, puis refermé la ruche en espérant que la reine s’y trouvait . Comme il y avait un peu de miel dans les rayons, on en a profité pour le goûter : absolument délicieux et très fruité !

P1060488

Mais en observant les rayons, on a vu des œufs et des larves, la reine y était peut-être, comme on ne l’a pas vue, on ne sait pas si elle est dans la ruche ou pas. Evidemment avec toute cette manipulation, nous avons fat pas mal de victimes. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que la reine soit par chance dans la ruche ou qu’il y ait assez de couvain dedans pour que les abeilles en élève une autre, c’est possible en début de saison.
Des larves :

P1060491

un œuf, le petit trait blanc au fond d’une alvéole :

P1060492

Finalement, deux ruches sont équipées d’une hausse. Débuts un peu chaotiques par manque d’expérience, nos stages ne nous ont pas préparé à cela  d’où un peu de panique et nous n’avons sans doute pas adopté la bonne technique pour la 3ème ruche. Donc à surveiller, une colonie sans reine ne peut pas survivre. Il faudra alors réunir la 1ère et la 3ème colonie. Une manipulation délicate pour des débutants ! Espérons avoir de la chance et ne pas avoir besoin d’en arriver là…

P1060489

Publicités