Voici un projet qui voit le jour : la plantation d’une haie d’osier vivant.
L’emplacement a été choisi et marqué par une ficelle depuis un bon moment mais finalement nous ne la ferons pas aussi longue que prévu initialement. (Elle devait aller jusqu’à la pergola.) Michel marque à la chaux l’emplacement pour pouvoir enlever la ficelle .

P1080327

Il faut maintenant travailler la terre sur la profondeur d’une fourche bêche pour permettre la plantation de l’osier.

P1080333

Il faut ensuite planter les poteaux et placer les fils de fer qui maintiendront les osiers en place en attendant qu’ils poussent.

P1080338 P1080339

Et voilà, on va pouvoir procéder à la plantation. Changement de temps, il faut se couvrir !

P1080340 P1080341

Les brins sont plantés par deux. Ils vont pouvoir maintenant être entrelacés et fixés avec d’autres brins d’osier.

P1080343

Le travail est un peu délicat au niveau des poteaux. A ce stade, nous n’avions pas encore choisi le mode de finition.

P1080344 P1080345

Finalement, on finit la haie en anse de panier, d’autres finitions sont possible selon la longueur des brins, on peut aussi les couper juste après le dernier nœud si on veut finir plus simplement. Un bon coup d’arrosoir en plus de la pluie qui finalement est bienvenue !
Maintenant on croise les doigts pour que tout cela prenne et nous produise bientôt quelques feuilles …

Publicités