Sur le pignon de la maison nous avions une allée en enrobé rouge qui commençait à se détériorer. Nous avons décidé de la remplacer par une allée en sable stabilisé.
Première opération, se débarrasser de l’enrobé à la déchetterie, puis nouveau décaissement.
Pour pouvoir mettre le sable, il a d’abord fallu coffrer l’allée avec des planches, nous avons choisi des lame de terrasse.
Comme nous avons prévu une courbe, il a fallu faire des traits de scie sur les lames tous les deux cm et demi afin de pouvoir les courber.

P1080472

P1080477

Le coffrage est terminé, les montants verticaux de la pergola sont posé.

P1080481

Pose d’un géotextile avant de combler avec du tout venant.

P1080484

Nous avons eu quelques difficultés à trouver du sable doré, dans la région, on trouve surtout du sable noir.
Le sable est mélangé à de la chaux, posé à sec puis légèrement humidifié avant d’être passé à la plaque vibrante, opération plutôt délicate.
Michel était à la bétonneuse et apportait le sable à la brouette pendant que je l’étalais.

P1080579

Et j’ai aussi essayé la plaque vibrante !

P1080585

A la fin du travail, l’allée est recouverte d’une bâche pendant 24h.
Le lendemain, avant d’enlever la bâche, nous avons planté le rosier grimpant  » Mme Isaac Péreire » et un géranium rosat, une clématite est attendue pour l’autre côté.
Et nous avons pu admirer notre travail sous le soleil en buvant une tasse de thé sous la nouvelle pergola bien abritée du vent.

P1080608

Publicités