The oak trees they cut down… (in English below)

 » Oh! Quel farouche bruit font dans le crépuscule Les chênes qu’on abat sur le bûcher d’Hercule! » Victor Hugo. A Théophile Gauthier. P1080676 Le 16 Juin, j’ai eu la surprise de voir débarquer les techniciens de Brest Métropole pour abattre tous les chênes du talus de ma rue, 11 arbres en tout.
Nous n’avions pas été prévenu, et un courrier expédié par mes soins en avril sur le sujet était resté sans réponse.
Je me suis opposée avec beaucoup de difficulté à cet abattage : pas la bonne période, de nombreuses nichées d’oiseux y étaient encore, les petits n’avaient pas pris leur envol.
J’ai réussi à obtenir le report de l’abattage mais en Septembre et la préservation de 2 arbres qui seront élagués à 1,50m.
Chances de reprise très faible à cette époque, de nouveau pas la bonne période ! Le talus appartient à la commune du Relecq Kerhuon, donc c’est elle qui prend les décisions et évoque des questions de responsabilité par rapport au voisin  qui exige l’abattage.
Il est navrant de constater que les autorités décident d’abattre ces arbres et ce n’est pas un cas isolé, d’autres ont déjà subit le même sort, plutôt que d’essayer de trouver un compromis à l’heure où la préservation de la biodiversité est une préoccupation de tous et figure dans les Agendas 21 de nos villes dont je rappelle pour ce qui concerne Le Relecq Kerhuon, la p 28 :

• Axe n° 2 : Développer une économie durable, lutter contre le réchauffement climatique et protéger l’environnement
• Action n°15 : Préserver et promouvoir la biodiversité
Préserver et renforcer les continuités écologiques (haies, talus, vieux chemins, zones humides…)
• Créer un groupe de travail et de proposition sur la place de la biodiversité et de la nature en ville
• Installer des ruches.

Il faut que cela se sache ! Il s’agit d’un bien commun que nous devrions tous essayer de préserver.

Et pendant ce temps, la Mairie de Paris s’engage à planter 20 000 arbres d’ici 2020, soit une moyenne de 4 000 arbres par an !!!

Lire le très intéressant article sur le rôle de l’arbre sur  l’équilibre urbain en cliquant sur le lien : http://arboquebec.com/importance

D’autre part, pensons à l’escargot de Quimper, espèce protégée, qui ne peut survivre dans d’autres milieux que les feuillus dont font partie les chênes, et toutes les autres espèces qui y sont abritées, en particulier les oiseaux et les insectes dont certains sont protégés par des directives européenne ou des Conventions Internationales, voir la lucane photographiée dans mon jardin , photo publiée dans mon article du 7 juillet.

« The oak trees they cut down… » is a line of a poem of Victor Hugo and is also what will happen in my street in September  due to the neighbourhood who hate trees, fallen leaves , acorns. Eleven  oak trees given a few months suspended sentence…
This is how French Authorities deal with the preservation of Biodiversity !
And this  must be  known everywhere !
 
So much for their Green Policy !

Refuge LPO

Publicités