Au premier plan, le 2ème semis de haricots verts, au fond le premier semis sur lequel nous allons faire notre première récolte, un peu plus tard que l’an dernier. ce n’est pas étonnant, vu le temps, toujours aussi maussade à part quelques jours de canicule, juste pour les fêtes maritimes, les Tonnerres de Brest 2016  !

haricots verts 2

En pleine récolte.

haricots verts

Les Pak Choï sont bien venus cette année, ils n’aiment pas trop la chaleur !
Délicieux, sautés avec oignons et champignons (piment facultatif) et un peu de sauce de soja à la fin  puis servis avec du riz blanc (facultatif)

pak choi

La récolte d’échalotes, faite le 23 juillet,  est mise à sécher au grenier avec la verveine, la mélisse et le romarin, il fait trop humide dehors !
Un semis de rutabaga et de betterave rouge a été fait à l’emplacement des échalotes, on commence déjà à voir les petits plants.

echalottes

Vue du potager.
Michel au fond prépare la consoude pour la préparation du jus.

potager

La consoude est coupée puis mise dans le tuyau, elle sera pressée avec la bouteille d’eau accrochée avec une ficelle, le jus est récupéré dans la vieille théière au bas du tuyau.

consoude

Un gros plan sur les poireaux que l’on doit arroser, les carottes commencent à montrer le bout de leurs feuilles.

poireaux

Enfin les tomates, sauvées, Michel fait un essai : pulvérisation de jus de consoude diluée.
Il va falloir être patient pour la récolte !
Si nous avons des tomates vertes, nous ferons un chutney indien bien épicé car nous n’aimons pas la confiture de tomates vertes. Et de plus nous avons ce qu’il nous faut pour toute l’année en confitures de framboises, fraises, cassis et rhubarbe du jardin !

tomates

Vue du jardin ornemental.

jardin ornemental

Et pour finir, la haie d’osier vivant. 3 brins sont morts cet hiver mais ça n’a pas été difficile de les changer.
Le dessus a été taillé un peu pour la première fois, on peu tailler davantage si l’on veut.

haie d'osier

Publicités