Petite inspection préalable, les ruches de nos amis ont l’air vides, celle qui nous reste n’a pas beaucoup d’activité.
Au printemps nous avions réuni la colonie forte avec une autre faible, la réunion des 2 s’était bien passée et lors de nos inspections précédentes elle était très active. Les herbes sont volontairement laissées hautes pour gêner les frelons asiatiques que nous avions observés près des ruches.
Nous espérions bien faire une récolte de miel.

inspection-1

Pour aller inspecter plus près, il nous faut nous préparer, revêtir les combinaisons et allumer l’enfumoir. Cette fois nous avons 2 photographes, qui restent bien loin des ruches car elles ne ont pas protégées.

inspection-2

Début de l’inspection, pas de couvain dans le premier élément (celui du haut).

inspection-3

Mais le miel n’est pas operculé, donc pas de récolte.

inspection4

Le 3ème élément à partir du haut est bâti en diagonale, bizarre… Donc impossible de savoir ce qui s’y passe.
Le 4ème, celui du bas n’est pas construit du tout, on va donc le retirer.

inspection-5

Après avoir retiré l’élément du bas, on remet tout le reste en place.
La ruche reste donc sur 3 éléments pour l’instant, on verra plus tard car pour l’hivernage il ne devrait rester que 2 éléments.
Nous avons perdu 3 colonies, nos amis aussi, il semble donc que l’emplacement ne soit pas propice à l’apiculture.
Notre jardin est trop petit, il y a des tas de choses partout qui nécessitent de l’entretien , donc je ne vois pas comment on pourrait installer la ruche chez nous. De plus le jardin est visité par les frelons asiatiques qui sont venus butiner sur les fleurs de fenouil, sans attaquer les abeilles qui butinent en grand nombre nos lavandes. Nous en avons tués 3 en très peu de temps, un soir de beau temps, dont un qui s’est noyé tout seul dans un verre de vin blanc que nous avons préparé pour un apéritif sur la terrasse, je l’ai conservé dans son vin blanc dans un bocal de verre !

Publicités