Les travaux de fin d’hiver ont commencé au jardin ornemental.
Taille des rosiers :

taille-rosier

D’abord le rosier grimpant « Mme Alfred Carrière » puis tous les autres, il y en a douze en tout.
Le chou que l’on aperçoit derrière la pergola, sur la gauche,  est un chou Daubenton, un chou perpétuel. Il a été transplanté en Novembre, sans précaution, et n’a pas eu de difficulté à reprendre.
Ensuite, c’est le tour de la hais d’osier vivant :

haie-osier

Il a fallu refaire tous les liens, le raphia, s’abîme vite. On procède ensuite à la taille de tous les arbres fruitiers, il y en 10, pas mal pour un petit jardin ! Tous sauf un sont palissés. ( 4 pommiers, 3 poiriers, 1 prunier, 1 cerisier et 1 pêcher)

taille-fruitier

C’est ensuite le tour des l’aspergeraie, des hortensias, du chèvre-feuille et enfin du carré d’aromatique. Les tailles sont passées au broyeur et serviront à pailler (ou mulcher) .
Les herbes dites indésirables restent en place, elles servent d’engrais verts pour l’instant et protègent le sol. Un peu plus tard dans la saison, elles seront arrachées et laissées sur place en paillage.
C’est maintenant le moment d’aller chercher des légumes au potager. Les carottes sont toujours en terre et se portent très bien.

caroote-2

C’est une variété ancienne, la Géante de Tilques, qui porte bien son nom, elles sont effectivement très grosses. Celle-ci est la plus grosse que nous ayons arraché jusqu’ici, elle pèse 418g. Nous en avons repéré d’autres, nous  laisserons certainement les 2 plus belles en terre pour faire notre propre graine.

carotte

Et pour finir, cueillette de quelques feuilles de chou Tronchuda, ce chou Portugais, très tendre.

chou

Il se porte très bien durant l’hiver et continue de produire de belles feuilles que l’on coupe selon les besoins. Sous les choux, les navets rave d’Auvergne qui ont bien produit aussi cette année.

nains

Publicités