Les tiges d’échalotes sont couchées et commencent à sécher, c’est le moment pour les  récolter .
Elles seront étalées sur la terrasse pour continuer de sécher.

Normalement, nous cueillons la tétragone (ou épinard de Nouvelle Zélande) au fur et à mesure de nos besoin, mais elle commençait à envahir la planche d’échalote, qui une fois libérée, recevra des semis d’été.
Il fallait donc faire de la place, les épinards seront congelés pour une utilisation ultérieure.
Les tiges d’épinards, coupées, seront mises en paillage.

A la place des échalotes, après avoir désherbé et griffé la terre, on sème trois rangs : celui du milieu avec des côtes de bettes, qui pourront rester en place l’an prochain ( ou des tomates seront replantées, le moment venu de part et d’autre des bettes).
A l’automne, on en fera quelques récoltes, puis en hiver, elles « hiberneront » pour repartir dès le printemps et nous faire de nouvelles récoltes.
Ici, nous avons un climat qui le permet.
De part et d’autre des bettes, semis de betteraves rouges pour l’automne et l’hiver.

Le jardin nous produit beaucoup de consoude en différents endroits.
Une partie a été récoltée et séchée.
Elle sera émiettée et mise en paillage léger sur le semis.
Lorsque les plants commenceront à sortir de terre, on pourra appliquer un paillage plus conséquent, avec par exemple de la tonte de gazon.