Les fraisiers sont plantés au pied des fruitiers le long de la clôture.
Mais ils sont régulièrement déchaussés par le grattage des poules, recouverts de paillage, puis étouffés au printemps par les semis spontanés de myosotis.
C’est joli, mais aucune chance d’avoir des fraises !
Pour les protéger des poules, une double  bordure de bambous tressés sera construite.

Nous avons beaucoup de bambous dans le jardin qu’il faut régulièrement couper pour ne pas être envahi.
Il faut d’abord faire de éclisses de bambous à l’aide d’un couteau, il sera plus souple à tresser.

Le myosotis est arraché, mais les légumes perpétuels seront conservés, ( poireaux et oignons rocamboles)

Le tressage est fait en « super », en utilisant 2 brins pour chaque rang. C’est plus solide que le tressage simple.

Des petits bambous sont plantés entre les fraisiers pour dissuader les poules de pénétrer dans la bordure.

Les petits poussins sont nés dimanche dernier, cinq en tout, la maman, Carmélita s’en occupe très bien. Ils ne sortent pas encore du poulailler, peut-être le week end prochain , on verra !

Un petit tour du jardin ornemental qui souffre en ce moment à cause de très forts vents  froids de NE.

Sur la pergola, nous avions posé un nichoir ( au niveau des lanières bleues en noires).
Comme chaque année, il est occupé par un couple de mésanges charbonnières. Des petits sont nés, on les entend très bien, mais on ne peut pas les voir, on n’a pas installé de caméra dans le nichoir.

A gauche de la haie d’osier vivant, photo suivante, à droite de la haie d’osier vivant.

La bordure et au fond le potager.

Et pour finir, une photo de la clôture à l’extérieur avec les semis spontanés de capucines, qui attirent les puceron mais sont aussi un d’élevage de coccinelles .