Les règles d’or d’un bon compost

  • Respecter un bon équilibre Carbone (brun, sec, rigide) – Azote (vert, humide, mou)
  • Mélanger à chaque apport avec la couche immédiatement au-dessous.
  • Fractionner les déchets, découper, écraser, broyer.
  • Surveiller l’humidité ( ni trop sec, ni trop humide)

Publicités

2 réflexions à propos de “ Les règles d’or d’un bon compost ”

  1. Bonjour
    votre blog est très intéressant et très instructif
    un lapsus scripti dans votre article compost, le carbone est produit par les déchets bruns et l’azote par les déchets verts. Vous avez écrit l’inverse.
    J. Mordellet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s