Les changements continuent

Samedi 1er Juillet, deuxième semis de haricots verts avec ma petit fille qui s’est appliquée à compter les haricots à mettre dans chaque poquet jusqu’à la fin du semis.
Mon petit fils, plus jeune y a participé aussi mais a fini par retourner jouer.
Les haricots  sortent déjà et nous devons arroser, car même si nous n’avons pas de canicule, le temps est maussade mais sec.

Puis, dimanche, c’est au tour des poireaux que Michel « habille ».
Ils viennent d’un semis fait au début du printemps. Ils sont très beau cette année.

Plantation d’un rang de poireaux puis semis d’un rang de carottes en alternance.
La planche sert à ne pas tasser la terre en y marchant dessus et des repères y sont gravés qui facilitent la plantation de poireaux à intervalles réguliers de 10 cm.
La largeur de la planche est aussi l’espace nécessaire entre 2 rangs de plantation.
200  poireaux sont plantés, de nombreuses soupes pour cet hiver !

Et après tout ce travail, un bon repas : du zembrocal accompagné d’une salade du jardin et un summer pudding avec les fruits rouges  du jardin.

Publicités

Les grands changements de l’été au potager

Les récoltes de petits pois , de fèves et de pommes de terre sont terminées.
Très belles récoltes pour les pois et fèves, un peu moins bien pour les pommes de terre.

A gauche, Michel enlève le paillage avant la récolte de pommes de terre et le met sur la bâche. A côté, les petits pois sont fauchés, les racines restent en terre, les tuteurs sont également enlevés.

jardin1

Les poules en profitent pour se régaler de limaces et autres bestioles. Finalement, les poussins de Chloe sont deux petites poules.

jardin2

Planche 4 ( à partir du garage) la récolte de pommes de terre,
puis planche 3, la planche des petits pois rechargée en compost et en paillage en attente du 2nd semis de haricots verts, au fond le 1er semis de haricots vert qui poussent bien avec des carottes de cet hiver en fleurs pour collecter leurs graines et des pavots très décoratifs en semis spontanées.
Planche 2 , d’abord salades, radis  et panais au milieu, puis semis de poireaux qui attendent d’être repiqués, puis cèbes de Lézignan, puis échalottes
Planche 1, les fèves sont fauchées également et les fanes sont placées en paillage de part et d’autre des plants de courgettes qui avaient été plantées entre les rangs de fèves à la mi-Mai. Au fond les tomates, poivrons et piments qui poussent bien aussi
Les courgettes ont quand même réussi à prospérer et commencent déjà à porter des petites courgettes. Elles vont maintenant disposer de toute la place et de la lumière pour prospérer.

jardin3

Les dernières récoltes avec les pommes de terre triées par taille.

jardin4

Après la récolte de pommes de terre, la planche est rechargée en compost puis paillée avec les fanes de pommes de terre, de petits pois en attendant la plantation de poireaux et les semis de carottes en rangs alternés.
Le pêcher sur le mur est taillé, les framboisiers attachés. La canicule est finie, le temps est maussade, pas très chaud mais il ne pleut presque pas, il va falloir arroser.
La chrysalide de machaon est sur le brass compost à côté de la porte du garage ce qui permet de surveiller facilement son développement. Un 2ème brass compost a été mis en service pour ne pas risquer de faire du tort à la chrysalide.

Première sortie pour Becky et ses  4 poussins qui ont plus de 2 semaines maintenant mais Becky est toujours beaucoup plus prudente que Chloe avec ses petits, elle attend bien plus pour leur première sortie et les garde toujours à couvert sous les arbres contrairement à Chloe qui travers la pelouse avec sa progéniture sans souci même quand ils sont minuscules !
Trois poussins devant le pied du cerisier et le 4ème, toujours fantasque derrière le tronc. Celui-là est toujours très aventureux et a été sauvé de justesse plusieurs fois par Michel ou moi !

poules

Une chrysalide de machaon

Hier soir, nous avons vu une des chenilles de papillon machaon traverser la terrasse tranquillement, elle se dirigeait vers le potager.
Ce matin, Michel l’a découverte attachée sur le brass-compost près de la porte d’entrée du garage.
Ce midi, la chenille s’était transformée en chrysalide.
Il faudra attendre 3 semaines pour voir ce magnifique papillon déployer ses ailes.

machaon

Des récoltes en abondance

La chaleur est là, tout pousse bien !
Mais il nous faut arroser…
Les courgettes se développent bien entre les rangs de fèves.
La récolte de fèves va bon train, dans peu de temps on récoltera tout et on fauchera les fèves pour laisser toute la place au plants de courgettes. Les plants de fèves seront mis en paillis autour des courgettes.

A gauche, les panais entre les rangs de semis de poireaux.  A droite , le premier semis de haricots verts entre les rangs desquels poussent des carottes qui montent en graines et un semis spontané de très jolis pavots roses

Les petits pois. On est aussi en fin de récolte, bien plus tôt que l’année dernière.
Quand la récolte sera finie, ils seront fauchés et on procédera à un second semis de haricots verts.

La récolte de pois, fèves, fraises et framboises.

Première récolte de pommes de terre, des Sirtéma, une variété précoce mature en 65 jours mais nous attendons 90 jours pour avoir de plus grosses pommes de terre !

Et le clou du spectacle !
Une des 4  chenilles  de papillon Machaon observées au jardin, surtout sur le fenouil.

Les poussins se perchent déjà

Les deux premiers poussins ont tout juste 4 semaines et ils viennent de se percher sur le plus haut perchoir du poulailler pour la première fois hier au soir ! Un sous chacune des ailes de maman…On pense qu’il y a une poule et un coq.

poussins1

Les quatre nouveaux nés sont bien cachés sous les ailes de leur mère, je n’ai pas encore pu en faire une photo.

Bienvenue dans mon jardin, deuxième journée

Une meilleure météo que ce à quoi nous nous attendions pour cette 2ème journée d’ouverture du jardin.
Une belle affluence également, des visiteurs très intéressés par l’animation au potager avec les explications de Michel sur le système qui nous permet de rendre très productive une toute petite surface : rotations, successions et cultures associées, 3 planches sur les 4 en production toute l’année et donc une fourniture de légumes même en hiver, la 4ème en repos sous un épais paillage de Novembre à Mars.

Le fonctionnement de la ruche Warré a également beaucoup intéressé les visiteurs, fonctionnement qui respecte celui qu’elles auraient dans la nature.
C’est pourquoi elle est souvent qualifiée de « ruche écologique ».
Déplacement vertical de la colonie du haut vers le bas à la belle saison, avec stockage du miel dans les éléments du haut, puis le mouvement inverse à l’automne et en hiver où la colonie remonte au fur et à mesure de la consommation des provisions de miel.
D’où l’ajout de « hausses » par le bas à la belle saison pour donner de la place à la colonie.
Ils ont pu observer des cellules d’ouvrières, de mâles et de reine, l’une avait encore des cellules operculées contenant un peu de miel qui n’a pas manqué d’attirer quelques abeilles.

Nos colonies ont été décimées par le frelon asiatique, nous renonçons provisoirement à l’apiculture, 1 à 2 ans , dans l’attente de l’évolution de la situation concernant le problème du frelon.
Les poules naines ont eu beaucoup de succès, d’autant plus que nous avions deux poussins âgés de 3 semaines et donc très facile à observer, et 4 autres âgés de 2 jours, bien cachés sous les ailes le de leur mère!
Près du poulailler, les haies naturelles en osier vivant et en bambous, ont suscité beaucoup d’intérêt, surtout celle en osier vivant.On a expliqué comment s’y prendre pour en planter une, la technique n’est vraiment pas difficile, le plus dur reste à trouver l’osier !

Le tube à jus de consoude est toujours un must et nécessite plusieurs  démonstrations. Il est fabrique avec un morceau de descente de gouttière et un bouchon percé auquel on a collé un petit tuyau pour l’écoulement du jus. C’est une méthode plus facile que la fabrication du purin, et qui se fait à l’extérieur et donc évite d’avoir à subir des odeurs peu agréables.

Et pour finir la tables où sont exposés les produits ménagers, vinaigre blanc, savon noir, bicarbonate de soude, liquide vaisselle et nettoyant ménager fabriqués à partir de ces produits, lessive à la cendre en fabrication et lessive à la cendre filtrée. Chaque flacon portait sa recette.

Deux journées encore très gratifiantes pour tous, et beaucoup de jeunes attirés par les explications sur le potager. 

Bienvenue dans mon jardin, première journée

Un très beau temps pour cette première journée d’ouverture du jardin au public dans le cadre de l’opération « Bienvenue dans mon jardin », un public très nombreux et très intéressé.

Le verger palissé, permettent d’avoir 8 fruitiers dans un tout petit jardin.

Le petit point d’eau et sa gargouille alimentée par un panneau solaire.

La ruche écologique Warré et son fonctionnement, explications de la vie d’une colonie tout au long de l’année dans ce type de ruche, très proche de celle qu’elle aurait dans la nature. C’est une animation qui a eu beaucoup de succès.

Une autre animation qui a passionné les visiteurs : le fonctionnement du potager, ses rotations, successions et cultures associées qui permettent une très belle production sur une petit surface.

Formation au potager

Mardi 6 Mai en soirée, s’est tenue une formation au potager.
Elle avait pour but de montrer notre système de rotations, successions et cultures associées qui permettent de rendre très productive une petite surface : en moyenne 250kg de légumes (et plus !) sur 32m² cultivés.
Le temps était maussades, plutôt froid, venteux. Les stagiaires ont même supporté stoïquement une belle averse !

Nous avons fait notre première récolte de fèves le week end précédents ainsi que notre première récolte de fraises.
Les fèves sont écossées, cuites à la vapeur 7 min puis préparées avec une vinaigrette et un peu de ciboulette ciselée. Délicieux !
Maintenant nous allons récolter très régulièrement les fèves.

Promesses de récoltes

Bientôt la première récolte de fèves !
Les petits pois commencent à montrer leurs premières gousses.
Des semis spontanées de cressonnette marocaines  (radichetta) apparues ici et là ont été repiquées dans la 2ème planche et la mâche montée en graines a été arrachée. On espère un semis spontané de mâche et de plus,  on a récolté la graine.
Le premier semis de haricot a été fait égalemen, 3ème planche après les petits poist. La vigne a été taillée et attachée.
Deux plants de poivrons et deux de piments ont été planté sous les tomates.
Le beau temps ce week end a permis beaucoup de petits travaux au jardin aussi dans la partie ornementale où entre autre un petit semis de sarrazin a été fait près du poulailler, des tomates cerise, de l’aneth ont été repiqués dans la plate bande en croissant et des soucis sous les fraises.
Les petits plants de tétragone sous les fruitiers se portent bien.

De nouveaux iris en fleurs dans la plate bande en croissant:

Après avoir passé un dizaine de jours dans le salon, Chloe et ses deux petits poussins ont rejoint le poulailler.
On attend de nouvelles naissances, Becky couve 5 œufs !

 

 

le jardin au printemps

Le potager : à droite les petits pois et les pommes de terre plantées mi Mars, à gauche, les fèves semée à l’automne.
Au milieu, une rangée de panais pour l’hiver prochain, puis semis de poireaux et de cèbes de Lézignan et radis.
Les pluies de ces derniers jours sont les bienvenues.
Et toujours des filets pour protéger les jeunes plantations du grattage des poules.
Les petits pois sont assez grands et les tuteurs en bambous permettent aux poules de passer mais pas de gratter.
Même chose pour les fèves.
Les pois et les fèves sont nains mais le potager est tellement venté que nous avons besoin de les tuteurer quand même.

Les récoltes :  premiers radis et quelques asperges, bettes semées à l’automne.

Les iris :

Une partie du jardin ornemental :