Une saison au potager

  • Le livre de référence en matière de potager biologique :

Michel s’en inspire depuis 1975 (première édition du livre en 1973, actuellement re-imprimé)

Le potager biologique

  • Un autre de nos livres de référence :

Le livre suivant, en anglais en complément du livre de Claude Aubert a permis à Michel d’améliorer sa technique de rotation des cultures, l’un des piliers de la culture biologique.
Michel se l’est procuré en 1979, la première édition date de 1976. Il pratique la rotation des cultures depuis tout ce temps, et sans cesse, il l’améliore, surtout depuis que nous avons un tout petit potager.

The complete book of Self-Suficiency

  • Le plan du potager et la rotation des cultures :

    Le plan du potager, le même que les années précédentes a été un petit peu modifié pendant l’hiver. Comme chaque année ! Nous pratiquons évidemment la rotation des cultures, indispensable en jardinage au Naturel, mais aussi, comme le potager est petit,  la succession, les associations et la culture dérobée. Notre rotation se fait sur 4 ans : sole 1, 2, 3 et 4 en quatre bandes rectangulaires longues pour que l’accès soir facile de chaque côté et que nous n’ayons pas à marcher sur la terre cultivées. Les allées sont permanentes. Pas de bêchage, la terre reste meuble par la culture et le paillage, seul un petit coup de grelinette ou bio-bêche avant culture pourra être pratiqué.

Cultures :
A – légumineuses : PULSES précédées d’un apport de chaux éteinte, ou dolomie ou cendre de bois.  Pois, haricots suivis mâche, salade, navets et choux

B – Divers : MISCELLANEOUS ,salades, échalotes,  Cèbes de Lézignan , semis de poireaux suivi de  Pak Choi, Pet Sai,, panais, salades, radis,

C – Tomates et courgettes : TOMATOES AND COURGETTES  Courgettes , Tomates, en dérobée entre tomates+ œillets d’Inde, suivi de paillis pendant tout l’hiver.

D – Pommes de terre : POTATOES Fumure abondante puis pommes de terre primeur suivies de poireaux avec carottes associées.

Rotation :

Sole                1     2    3    4
Année N         A     B    C    D
Année N+1     B     C    D    A
Et ainsi de suite… Il y a quelques variantes dans le choix de nos semences également.

Les échalotes sont  plantées en général début Mars , ainsi que le semis de cèbes de Lézignan, et  le semis de poireaux.
Début Mars aussi, ce qui reste du paillage qui a couvert la future sole des pommes de terre tout l’hiver a été mis sur une autre sole , afin que la terre puisse se réchauffer avant la plantation des pommes de terre qui interviendra environ 15 jours plus tard. En attendant, les poules s’en donnent à cœur joie et grattent cette sole tant et plus, la débarrassant des limaces.

  • Une vue générale du potager. .

 

  • Culture des choux:

Nous ne cultivons pas toujours les choux traditionnels mais les choux « chinois » : le Pack Choï comme ci-dessous que l’on cuisine à la Créole (très  peu cuit avec oignon, ail et gingembre).

Ils sont très sensibles à toutes les maladies et les insectes des choux européens.

Nous venons d’adopter une nouvelle variété de chou, le chou Trochunda, un chou Portugais qui ne pomme pas. On en récoltes les larges feuilles au fur et à mesure de la pousse et  des besoins. Il a un goût moins soufrés que nos choux habituels et semble assez résistant.

  • Une nouvelle récolte :

Au moment de l’arrachage des plants de courgettes en fin de saison, (ou lorsque l’on pince les plants de courges), nous prélevons les jeunes pousses avant de mettre les plants au compost. Les tiges sont coupées en tronçons, les fils retirés, les feuilles un peu grandes sont déchirées. On ne garde que l’extrémité tendre des pousses. On les cuisine à la Créole (voir ci-dessus). Les courgettes sont non coureuses donc nous ne pouvons nous en faire qu’un seul plat en fin de saison. Avec des courges coureuses, on doit pouvoir en récolter davantage. A voir la prochaine saison. On y ajoute aussi les toutes dernières petites courgettes. La prochaine fois on n’y ajoutera pas les dernières fleurs, je les ai trouvées amères.

On peut faire de même avec les plants de courges. C’est tout aussi délicieux. On les récolte en cours de saison, au fur et à mesure qu’elles poussent.

Et voilà le plat de brèdes courgettes!

2 réflexions à propos de “ Une saison au potager ”

  1. Bonjour,
    Bravo ! Quelle est la superficie de votre jardin ? Merci.

    • La totalité de la propriété maison comprise est de 525 m², le potager fait environ 50 m² allées comprises soit 32 m² cultivés pour une production d’environ 200kg de légumes et fruits par an.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s